Gérer votre colère avec la sophrologie


Qu’est-ce que la colère ?

Selon la définition du dictionnaire de Français LAROUSSE il s’agit d’un « État affectif violent et passager, résultant du sentiment d’une agression, d’un désagrément, traduisant un vif mécontentement et accompagné de réactions brutales » La colère est majoritairement définie négativement alors qu’il s’agit d’une émotion qui au même titre que les autres nous est nécessaire.

Une personne qui ne se met pas en colère sera une victime. Acceptant les choses qui lui sont imposées contre son gré. Pourtant en n’exprimant pas ses émotions, l‘on se fait du mal car tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime en nous et tout ce qui s’imprime cherche à s’exprimer.

En effet, retenir une émotion créée en nous des tensions qui se traduisent entre autre par un mauvais sommeil, des douleurs au niveau de la nuque, des épaules, du dos, des maux de ventre…

Pourquoi se met-on en colère ?

Car ce que l’on considère comme juste vis-à-vis de nos attentes ne se réalise pas, parce que l’on veut que les choses changent. La gestion des émotions de façon positive, dont la colère, permet de vivre plus sereinement, en harmonie et cela nourrit aussi la confiance en soi puisque l’on devient maître de nos réactions. Agir et non plus subir. Etre acteur de son quotidien.

La Sophrologie aide à gérer positivement la colère.

Des exercices rapides et simples comme par exemple :

  • Allier une respiration profondément calmante et la technique du signe signal, où d’un simple geste discret l’on ramènera en soi le calme et la détente proche de celui ressenti en séance.

  • La technique de la cible : « Visualisez une cible devant vous. Une cible, ou un ballon, un sac dans lequel vous mettrez cette émotion qui vous perturbe, que vous voudriez voir disparaître. Jamais une personne, cela peut être le comportement de cette personne, mais il ne faut pas matérialiser LA personne dans ce sac ou sur cette cible. Sur une inspiration profonde par le nez vous allez serrer votre poing et lever votre bras maître (droit si vous être droitier, gauche si vous êtes gaucher). Sur une rétention de quelques secondes vous allez visualiser cette cible sur laquelle se trouve l’émotion, le sentiment qui vous dérange, ou le sac dans lequel il est enfermé et faire des moulinets avec votre bras tendu, sans forcer, sans vous faire mal, pour mobiliser tout votre potentiel, votre force et concentrer toute votre volonté. Sans forcer, sans vous vous faire mal. Puis sur l’expiration vous allez envoyer votre poing serré sur cette cible/ballon/sac et imaginer que vous la détruisez. Laissez alors votre bras se repositionner le long du corps et accueillez les sensations qui vous viennent. Recommencez cet exercice deux fois. »

  • La technique du pompage, d’autres de lâcher prise…

Tant d’outils à notre portée pour aller mieux en gérant positivement l’émotion de colère…

Pour une vie plus sereine.

Les utiliser c’est vivre plus paisiblement au quotidien car l’on désamorce les tensions avant que le trop plein ne soit la goutte qui fait déborder le vase. Alors n’hésitez plus, pour votre mieux-être, gérez positivement la colère à travers la Sophrologie.

You Might Also Like: